Carnet de voyage As-Salt

As-Salt la capitale Ottomane

As-Salt est un exemple de vivre ensemble entre les populations musulmanes et chrétiennes en Jordanie

 


 

Brève histoire d'As-Salt

 

Pendant de nombreux siècles, Salt était la seule colonie en Transjordanie. Capitale régionale sous les Ottomans, la ville, dont le nom dérive des anciens saltos grecs, qui signifie « forêt épaisse », a pris son essor à la fin du XIXe siècle, lorsque des marchands de Naplouse sont arrivés pour étendre leur base commerciale à l'Est du fleuve. Dans ce qui était alors un village paysan entre des collines, les marchands ont construit des bâtiments avec le calcaire local couleur miel. Ils ont été érigés dans le style orné de Nabulsi pour servir à la fois de grandes résidences et de centres de stockage de marchandises.

Avec un commerce ouvert à destination et en provenance de la Palestine, le boom de la ville s'est poursuivi jusqu’aux années 1920. Le nouvel émirat de Transjordanie a été officiellement proclamé en 1921 sur la place principale de la ville et Salt en fut la capitale. Mais à ce moment-là, le chemin de fer de Damas avait atteint Amman et l’Emir Abdullah a choisi la ville la mieux connectée pour être sa capitale.

En conséquence, Salt n'a rien vu de la modernisation de la capitale : une grande partie de son architecture ottomane a survécu, tout comme l'atmosphère d'une petite ville, parfaite pour une exploration hors sentiers battus.

 

Que voir a As-Salt ?

 


Musée historique du vieux al salt (Beit Abu Jaber)

Promenez-vous d'abord dans la rue Dayr et à travers les rues centrales et commerçantes jusqu'à la gracieuse façade voûtée de la maison Abu Jaber, l'une des plus belles maisons de la ville, construite sur vingt ans à partir de 1886 avec du grès local, des vitraux belges, du marbre italien et des carreaux de Jérusalem peints à la main. Récemment restaurée, elle abrite aujourd'hui le musée historique, avec d’intéressantes expositions sur l'histoire et le commerce locaux, ainsi qu’une belle vue sur les toits de la ville.
Un plan de la ville est disponible pour suivre un sentier du patrimoine, reliant plus d'une douzaine de points architecturaux d'intérêt.

 

 


Musée archéologique de Al salt

À la fin de Souk Hammam, à droite vous verrez la façade voûtée du musée archéologique d’AL salt, abritant une fascinante collection moderne qui comprend un modèle de travail d'une sucrerie Mamluke et une impression d'un paysage de dolmen néolithique.
Le bâtiment de l'ère ottomane est en lui-même tout aussi intéressant, connu sous le nom de Beit Touqan, autrefois la résidence seigneuriale de la famille Touqan (la troisième épouse du roi Hussein, la reine Alia, était Touqan).

 

 

Souk Hammam

Depuis la place Al-Ain, plongez dans l'étroite rue Hammam. Cette ruelle, connue sous le nom de Souk Hammam, est bordée de bâtiments datant de l'âge d'or de Salt, dont une magnifique vieille mosquée. La rue abrite le souk le plus ancien et, selon certains, le meilleur de la Jordanie.
 

 


 

Nos voyages à As-Salt 

Voir plus de trips

Concept

Choisissez

le programme qui correspond à vos envies de voyage

Personnalisez

votre voyage avec un expert local

Voyagez

en Jordanie dans les meilleurs conditions et sans intérmédiaires

Abonnez vous à notre Newsletter

Inscrivez vous et recevez nos meilleurs idées de voyage en Jordanie